El Salvador, le pays aux 100 volcans à découvrir.

 

 

 

 

 

 

 

Le Salvador est le plus petit pays d’Amérique centrale d’une superficie de 21,000 km2 situé au sud du Honduras et du Guatemala et sur l’océan pacifique. Sa population est de 7 millions d’habitants et sa capitale est San Salvador.

Mauricio Funes est le président de la République du Salvador depuis le 1er juin 2009. Le dollar américain est la monnaie nationale depuis 2001 remplaçant le colón.C’est le pays des volcans dont les éruptions ont façonné le paysage et eu un impact important sur les civilisations qui ont habité le pays. L’éruption du volcan Ilopango en 250 après J.C a été le plus violent de la région. Ses cendres ont fait le tour de la planète. On y trouve le plus grand lac du pays avec ses 72 km2. Le type de cendre éjecté par cette éruption est facilement identifiable dans les couches du sol par sa couleur grisâtre.

Comme les Mayas peuplaient cette région d’Amérique Centrale, toute activité de développement fût interrompue pendant plus de six siècles jusqu’au retour de la civilisation Pipils (Maya).

El Salvador est un pays pour les amoureux d’écotourisme. Pour les amateurs de trek, il est possible de faire l’ascension du volcan Izalco, le plus jeune du pays (datant de 1770) d’une hauteur de 1,900 mètres au dessus du niveau de la mer.

Les Salvadoriens sont un peuple souriant. Comme tous les pays d’Amérique latine, il y a eu métissage avec les Espagnols, mais il est facile de reconnaitre la physionomie indigène Maya dans les Salvadoriens.

 

Il y a deux saisons dans le pays, la saison sèche de novembre à avril et la saison humide (ou saison des pluies) de mai à octobre. La moyenne des précipitations est presque nulle durant la saison sèche (la saison idéale pour le tourisme).

El Salvador est l’entrée au cœur  du Monde Maya (Joya de Cerén).
El Salvador est un petit pays où tout est proche : le matin à la plage, à midi au volcan et le soir en ville !

HERITAGE CULTUREL
 Avant l’arrivée des Espagnols, l’actuel territoire salvadorien était habité par différentes ethnies amérindiennes dont les cultures étaient influencées par les mayas. Les pipils, d’origine nahuatl, occupaient la partie occidentale du territoire alors que les lencas vivaient dans la partie orientale du futur pays.

Aujourd’hui la langue espagnole est parlée par tous les habitants, cependant certains amérindiens continuent encore à parler le nahuatl, le kekchí une langue maya, et le lenca.

86 % des Salvadoriens sont des métis (européens et indigènes), 12 % blancs et 1 % amérindiens. La religion dominante est le catholicisme, qui représente 57,1% de la population.

L’époque précolombienne, la conquête espagnole et l’époque coloniale ont apporté au pays un héritage culturel très riche.

Le visiteur peut ainsi découvrir la route archéologique, la route des volcans, la route des fleurs, la route du café, la route artisanale.
A venir : la route Monsignor Romero qui sera présentée en octobre à El Salvador et en novembre à Londres.

Plus d’informations et des visuels sur le site officiel :
www.elsalvador.travel/en/category/ruta/www.elsalvador.travel/en/category/destinos/arqueologia/

VACANCES ACTIVES
El Salvador est un pays de contrastes. Vallées verdoyantes et boisées.
Volcans imposants. Appel de la mer.

Pour profiter au mieux de la nature, rien ne vaut la marche. Les randonnées font partie du voyage : des sentiers traversent les forêts, les vallées, les plateaux et montent jusqu’aux sommets escarpés des volcans.

Les possibilités sont donc innombrables. Les familles avec enfants comme les randonneurs chevronnés peuvent vivre ici des moments inoubliables.

Des vacances actives à El Salvador c’est aussi s’émerveiller des spectaculaires panoramas, découvrir la culture du pays en particulier celle du pays Maya, en visitant des villages et fermes, des musées, des vestiges mais aussi son architecture moderne…
et déguster de bons produits locaux.

 

Le pays offre une multitude d’expériences pour le vacancier en quête d’activités dans la nature salvadorienne comme le vélo, le VTT, l’escalade, le kayak, la plongée sous-marine, la pêche, la croisière, le golf, l’équitation, les parcs à thèmes…
A noter le surf (la route du soleil et de la plage): des compétitions internationales sont organisées au  Salvador.

À propos de l'auteur

Robert Kassous à été le responsable Tourisme à l’Obs pendant près de 20 ans.Photographe, reporter, il a créé et dirigé le Magazine Week-end du Nouvel Observateur. Après un passage d’un an chez Challenges et Sciences et Avenir, il se consacre désormais à son site Infotravel.fr dont il assure le développement grâce à sa formation à Sciences PO Paris Master 2 en Management des Médias et du Numérique. Il collabore à différents magazines print ou web comme Historia, Tourmag, A/R, Cuba Magazine. Passionné de Voyages et de rencontres, il a créé et animé les déjeuners Tourisme de l'Obs pendant 10 ans. Il est également l’invité de grands médias français pour son expertise sur le tourisme, LCI, Soir3, Europe 1, AFP etc. Administrateur du PressClub depuis 2011, il organise avec Isabelle Bourdet, la directrice générale du PressClub de France, des déjeuners afin de connaître toutes l'actualité des Offices de Tourisme, Tours Opérateurs, Compagnies Aériennes, ainsi que toutes les institutions représentatives des professions liées au Tourisme. Avec le Sociologue Guillaume Demuth, il anime des conférences en entreprise ou sur des salons comme le Salon Mondial du Tourisme, Top Résa etc . L'idée étant de comprendre et anticiper les différents changements de comportement des touristes, connaître l’impact des nouvelles technologies, leurs applications et implications dans le monde du Tourisme. Robert est membre de l’Association des Journalistes de Tourisme (AJT)

Page archive de l’auteur

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *