Rencontre avec le ministre du tourisme du Maroc

Lahcen-Haddad-Vision(2013-11-22)

Top résa donne, chaque année, l’occasion de prendre la température des destinations et des nouvelles tendances.
Le tourisme est pour la majorité des pays une source de revenus non négligeable dans le PIB. Le Maroc n’échappe pas à la règle puisque le secteur tourisme représente environ 12% du PIB. Il fournit plus de 505 000 emplois directs correspondant à prés de 5% des postes proposés dans l’ensemble de l’économie marocaine.

80% des français se rendent au Maroc sans passer par une agence.

Les appels à la vigilance renforcée du Quai d’Orsay, ont provoqué au premier semestre un net recul des réservations vers le Maroc sur le marché français. Le nombre d’arrivées de touristes français est passé de 1 277 162 entre janvier et Août 2014 à 1 089 603 soit une baisse de 15% selon les chiffres officiels fournis par le Ministère du tourisme marocain. Ces chiffres sont cependant à relativiser selon le ministre marocain qui rappelle que les TO français ne font voyager que 12% de visiteurs hexagonaux dans le pays, le reste, plus de 80%, se rendent au royaume chérifien de manière autonome en achat direct individuel comme l’atteste les nombreux riads, maisons d’hôtes, résidences et autres réseaux d’amis qui n’utilisent que les vols secs pour se rendre au Maroc.

Un Blocage psychologique

Le Maroc n’a pas connu d’attentats terroristes depuis 2011 mais subit les conséquences d’un amalgame qui provoque un blocage psychologique. A l’échelle globale du tourisme marocain, les conséquences de la menace terroriste liée à Daech restent très limitées’ explique Lahcen Haddad, et de poursuivre ‘ Nous avons relevé notre dispositif de sécurité depuis longtemps déjà, nous avons d’excellentes relations avec les français et nous sommes un pays francophone’.

En attendant la reprise

Maroc/ Robert Kassous/infotravel.fr

Les projets marocains ne manquent pas et l’accent continue d’être mis sur le développement du tourisme durable très apprécié par les touristes. Il a un impact non négligeable sur l’économie social, l’éradication de la pauvreté et la préservation de l’environnement. Deux ambitieux programmes verront ainsi le jour en 2016 :

Le programme touristique nature (du nom de Qatari) : Il fera la promotion du tourisme rural au travers de produits innovants. Une offre d’hébergements nouvelle génération sera proposée, la réhabilitation de sites pertinents, la mise en place de structures d’accueil et d’informations et enfin, la valorisation des produits de terroirs.

Le programme culture, répondant au nom de Mdinti, aura pour mission d’enrichir l’offre culturelle notamment le tourisme autour des médinas à travers le pays. Nouveaux circuits touristiques, réhabilitation des monuments culturels et animations autour de sites importants.
Ces programmes porteront sur la période 2016-2020 et bénéficieront d’une enveloppe de 23,2 milliards de dirhams.

Enfin, trois parcs sont en cours d’ouverture ou déjà ouverts.

Maroc/ Robert Kassous/infotravel.fr

Le Croco parc à Agadir ouvert en juin2015..
Le parc des Dinosaures à Marrakech ouvert en août 2015
Le parc Little Marocco ouvrira ses portes également à Marrakech.

En peaufinant et diversifiant ses offres, le Maroc ouvre de nouvelles pistes touristiques en évitant la concentration des voyageurs aux mêmes endroits. ‘ Le Maroc c’est un peu le sud de la France, et c’est aussi à deux heures de Paris ‘ conclu le ministre du tourisme marocain Lahcen Haddad.

À propos de l'auteur

Robert Kassous à été le responsable Tourisme à l’Obs pendant près de 20 ans.Photographe, reporter, il a créé et dirigé le Magazine Week-end du Nouvel Observateur. Après un passage d’un an chez Challenges et Sciences et Avenir, il se consacre désormais à son site Infotravel.fr dont il assure le développement grâce à sa formation à Sciences PO Paris Master 2 en Management des Médias et du Numérique. Il collabore à différents magazines print ou web comme Historia, Tourmag, A/R, Cuba Magazine. Passionné de Voyages et de rencontres, il a créé et animé les déjeuners Tourisme de l'Obs pendant 10 ans. Il est également l’invité de grands médias français pour son expertise sur le tourisme, LCI, Soir3, Europe 1, AFP etc. Administrateur du PressClub depuis 2011, il organise avec Isabelle Bourdet, la directrice générale du PressClub de France, des déjeuners afin de connaître toutes l'actualité des Offices de Tourisme, Tours Opérateurs, Compagnies Aériennes, ainsi que toutes les institutions représentatives des professions liées au Tourisme. Avec le Sociologue Guillaume Demuth, il anime des conférences en entreprise ou sur des salons comme le Salon Mondial du Tourisme, Top Résa etc . L'idée étant de comprendre et anticiper les différents changements de comportement des touristes, connaître l’impact des nouvelles technologies, leurs applications et implications dans le monde du Tourisme. Robert est membre de l’Association des Journalistes de Tourisme (AJT)

Page archive de l’auteur

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *