Madagascar: Immersion complète dans la nature, la vraie

RESTAURANT_

Lorsque l’hiver s’installe dans nos contrées avec ses nuages gris, aucune raison de résister à l’appel du large. Un ciel bleu, des alizés au parfum d’Ylang-Ylang et des vagues tièdes : rien de tel pour booster le moral. Direction Madagascar et Nosy Be dans le canal du Mozambique.

Par Isabelle Bourdet Madagascar /infotravel.fr

Sur cette île de 26 km de long et 20 km de large, surnommée l’île aux parfums, se cache l’hôtel Ravinstara****. Un authentique havre de paix niché au cœur d’un parc de 5 hectares à la végétation luxuriante et composé de 22 bungalows, de 67 à 110 m2, qui font face à la mer ou au jardin, et sont tous dotés d’une terrasse, d’un lit à baldaquin King Size, d’un salon, d’une baignoire jacuzzi et d’une douche à l’italienne. Entièrement construit avec des matériaux locaux, leur décoration respecte les traditions locales et fait découvrir l’intérieur du pays aux voyageurs. On s’y trouve bien en famille, entre amis ou encore mieux en amoureux.019997

Dans cette carte postale, il y a le choix entre la magnifique piscine bordée de cocotiers et la plage où s’échouent les noix de coco, palabrent les femmes le visage recouvert du masque rouge de beauté à base de poudre de bois (masoanjony) et viennent se baigner les enfants des villages. Leurs beaux sourires resteront à coup sûr gravés dans vos mémoires.

Yacht-Charter-madagascar-sunset

Autre option, jouer les Robinsons sur la plage privée de l’hôtel sur l’île aux orchidées de Sakatia. 15 mn de traversée et c’est le paradis ! Un transat posé sur le sable blanc, une légère brise et des eaux limpides et chaudes y invitent à la baignade, à la plongée ou au farniente. Au programme, barbecues les pieds dans l’eau préparé par l’équipe aux petits soins pour rendre ce moment inoubliable.

madagascar1[1]

L’une des curiosités de l’hôtel est incontestablement son restaurant au design écologique. Le toit de ce grand bungalow, ouvert sur la piscine, repose sur des troncs d’arbres XXL récupérés après les cyclones.On y déguste en plein air une cuisine internationale et malgache de haut niveau imaginée par le chef Dimby Ratsimbason membre de l’Académie culinaire de France.

A moins que ce ne soit le spa posé comme un nénuphar au milieu d’un plan d’eau romantique. Recevoir un massage bercé par le bruit de l’eau et le chant des oiseaux tropicaux est tout simplement divin.

madagascar-lemur_6021_600x450

Bien qu’il soit tentant de rester dans cet oasis, l’île de Nosy Be et sa voisine Nosy Komba ne demandent qu’à être visitées. L’agence Jacaranda de Madagascar, spécialiste de la destination, concocte des programmes d’excursions personnalisés de qualité, du sommet du mont Passot, à la vue imprenable, aux champs d’Ylang-Ylang, de la cascade, à l’arbre sacré Mahatsinjo, un figuier banian de 200 ans et d’une surface de 5000 m2 d’envergure, qui est un lieu de prière. Sans oublier les fameux tsingis, des pics de calcaires rouges créés par l’érosion et le village d’Ambatoloaka où il est indispensable de s’arrêter pour manger un crâbe sauce coco dans une des gargotes de la plage.

circuit36185_63636

La visite de Nosy Komba, l’île aux lémuriens, s’effectue en pirogue à moteur et est généralement combinée avec Nosy Tany Kely, pour une matinée de plongée et la découverte d’une vue à 360° du haut de son phare.

L’arrivée à Nosy Komba offre un panorama superbe sur le village artisanal et ses nappes brodées à la main qui flottent dans les alizés. Mais ce qui attire les touristes du monde entier ce sont les makis, ces petits lémuriens adorables, qui viennent sur les épaules quémander des bananes. Une rencontre à ne surtout pas manquer et qui restera l’un des meilleurs souvenirs de cette escapades.

SPA

Plus d’informations :

Séjour et excursions au départ de Paris avec Jacaranda de Madagascar

www.jacaranda.fr

Vols Corsair vers Antananarivo – 1 à 3 fois par semaine selon les saisons

www.corsair.fr

Destination madagascar/ infotravel.fr

À propos de l'auteur

Robert Kassous à été le responsable Tourisme à l’Obs pendant près de 20 ans.Photographe, reporter, il a créé et dirigé le Magazine Week-end du Nouvel Observateur. Après un passage d’un an chez Challenges et Sciences et Avenir, il se consacre désormais à son site Infotravel.fr dont il assure le développement grâce à sa formation à Sciences PO Paris Master 2 en Management des Médias et du Numérique.
Il collabore à différents magazines print ou web comme Historia, Tourmag, A/R, Cuba Magazine. Passionné de Voyages et de rencontres, il a créé et animé les déjeuners Tourisme de l’Obs pendant 10 ans. Il est également l’invité de grands médias français pour son expertise sur le tourisme, LCI, Soir3, Europe 1, AFP etc. Administrateur du PressClub depuis 2011, il organise avec Isabelle Bourdet, la directrice générale du PressClub de France, des déjeuners afin de connaître toutes l’actualité des Offices de Tourisme, Tours Opérateurs, Compagnies Aériennes, ainsi que toutes les institutions représentatives des professions liées au Tourisme. Avec le Sociologue Guillaume Demuth, il anime des conférences en entreprise ou sur des salons comme le Salon Mondial du Tourisme, Top Résa etc . L’idée étant de comprendre et anticiper les différents changements de comportement des touristes, connaître l’impact des nouvelles technologies, leurs applications et implications dans le monde du Tourisme.
Robert est membre de l’Association des Journalistes de Tourisme (AJT)

Page archive de l’auteur

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *