Eveillez vos sens au bien être à Djerba, en toute liberté!

L’île de Djerba pourrait se raconter sur la palette d’un peintre. Turquoise pour la mer, blanc pour le sable fin, vert pour les palmiers et orangé pour le soleil qui s’évanouit le soir sur la lagune. Mise entre parenthèse par les touristes – sauf les fidèles – l’île a pourtant traversé la révolution de jasmin avec sérénité, méritant plus son nom de « Djerba la douce ».

Elle est aussi un spot très apprécié des amateurs de thalasso spa. Les centres Athénée et l’Ulysse, nichés dans le Radisson***** et le Park Inn*****, sont des écrins qui invitent à un voyage sensoriel aux harmonies subtiles. Teck, marbre blanc et décor moderne à l’Athénée, ambiances mauresques et couleur sable à l’Ulysse.

A peine a-t-on poussé la porte de ces temples des délices que l’on est au centre de toutes les attentions. «Le client nous confie son corps, ce qu’il a de plus précieux, dit Kaïs Nabli, le directeur de l’Athénée. Il doit être accueilli comme un visiteur privilégié».

Seul le choix des soins s’avère cornélien !

Les must du moment ! A l’Athénée, le « Kobido», un massage crânien japonais qui a la vertu de sublimer les traits du visage. Et le « Délices des dattes », un voyage de deux heures au cœur de la tradition. Gommage et massages à la crème de dattes et à l’eau de géranium, enveloppement à l’argile rouge et ocre ; tous les sens sont en éveil. Rien n’a été laissé au hasard. Y compris la décoration orientale de la cabine où la lumière dessine des arabesques au dessus des petits tajines multicolores qui accueillent les produits.

A l’Ulysse, le Duo Osmose,  est la porte d’entrée d’une autre dimension. A partager dans la cabine double, après un jacuzzi dans le jardin privatif,

une réflexologie plantaire suivie d’un massage Ayurvédique à l’huile de sésame tiède.

Toujours à la recherche de nouvelles sensations, Kais Nabli vient de créer deux nouveaux protocoles. « La perle de l’Oasis » à base de grenade et « La fleur du désert » à la figue de barbarie. «Utiliser les richesses naturelles du pays et faire travailler l’industrie locale s’inscrit dans notre démarche de partage» dit-il.

 

D’un centre à l’autre, le raffinement est partout !

 

L’œil devine dans la brume du hamman de l’Athénée, aux tons or et chocolat, un bassin d’eau salvatrice à remous. Et lorsqu’il plonge dans la piscine à débordement à dix mètres au dessus de la plage et du jardin, l’eau se confond avec l’horizon. La sensation de flotter au dessus des palmiers est unique. Le luxe ultime !

A l’Ulysse, les coupoles et les méandres, rappellent les menzels, habitations typiques de l’île, et fond du centre un véritable cocon.

 

Il est grand temps de découvrir ces deux écrins. Pour le plaisir et pour soutenir les tunisiens dans leur quête de liberté !

RS-13 RSH Djerba

 

Isabelle Bourdet

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *